Le Pays de France

Cʼétait à lʼorigine un mensuel édité par le journal Le Matin et destiné à la promotion touristique. Son numéro 1 paraît, comme mensuel, le 10 mai 1914 et s’interrompt avec son numéro 3 en juillet 1914. La publication est reprise en octobre 1914 avec le numéro 3 bis dont la couverture représente le bombardement de la cathédrale de Reims. Le 12 novembre 1914 il devient hebdomadaire. Son numéro 219 paraît le 26 décembre 1918. Sur un ton résolument patriotique, il relate par les mots les plans de batailles et les photographies, la vie des soldats et des Français lors de la Première Guerre mondiale. Il cesse de paraître à la fin de lʼannée 1919. Chaque semaine ou presque un humoriste se voyait confier la quatrième de couverture. Gus Bofa a participé à dix-sept reprises. Le journal, contrairement à La Baïonnette, était imprimé en bichromie Ces pages froissées et tachées imprimées en bleu méritaient à l’évidence un traitement sur mesure. Le nettoyage et la mise en couleur furent exécutés dans le respect de sa gamme de l’époque, comme on les a redécouvert dans la réédition de La Guerre de Cent Ans en 2001, ravivées par la grâce des éditions Cornélius. Nous savons à quel point Bofa était un coloriste extraordinaire, et j’espère qu’il ne nous en voudra pas d’avoir revisité ses images. Trahison ou au contraire hommage scrupuleux qui nous permet de les voir, de lui restituer les dessins tels qu’il aurait sans doute rêvé de voir imprimés ? La question ne sera pas tranchée ici, et j’assume fièrement ce parti pris qui permettra sans doute à Bofa de toucher un plus large public et de continuer à faire vivre son œuvre auprès des générations futures.
Michel Lagarde

Dessin pour Le Pays de France n°229 6 mars 1919
Dessin pour Le Pays de France n°220 2 janvier 1919