LE SALON DE L’ARAIGNÉE

Le Salon de l’Araignée a été créé en 1919 et connaît, depuis, une vogue grandissante. Nous avons demandé à son fondateur,
Gus Bofa, d’en dire quelques mots à nos lecteurs. Le Salon de l’Araignée est le plus petit de tous les grands Salons. Ce n’est pas sa moindre qualité. Il ne désire point, d’ailleurs, grandir, à l’exemple de ses aînés, et préfère garder le charme de la jeunesse. Aucun président de la République, aucun ministre ne vient l’inaugurer. Il n’a pas de programme esthétique ni de but social. Il en avait probablement un, lors de sa fondation, il y a huit ans, mais il a été égaré, et, depuis, on n’a jamais pu le retrouver. Il s’en passe fort bien. Il compte au nombre de ses membres les dessinateurs, peintres (et sculpteurs) les plus originaux d’aujourd’hui, et quantité d’éditeurs qui exposent les livres et gravures de ces artistes. Ils n’ont d’autre lien entre eux, à ce Salon, que leur pareille
originalité, qui suffit à le rendre parfaitement homogène, et qui est le meilleur titre, pour les nouveaux, à y être invités. Le meilleur aussi, je suppose, pour quelques milliers de visiteurs à y venir passer, chaque année, un après-midi. À moins que ce ne soit, pour ceux-ci, l’assurance qu’ils n’y rencontreront jamais aucune baigneuse, aucun nu couché.
Car il est remarquable que le nu, qui nous offrait, avant guerre, les attitudes les plus compliquées et les plus décoratives, ne se porte plus, depuis quelques années, que couché, ou, à la grande rigueur, assis, confortablement. Vague de paresse chez les modèles ? Crise d’effectifs, je crois, surtout, et des prix de revient, qui obligent les peintres à s’adresser à la main d’œuvre domestique, plus nonchalante, et… Mais cela est une tout autre histoire. Le neuvième Salon de l’Araignée est ouvert. C’est là le point où je voulais en venir.
90
Gus Bofa (Les Annales politiques et littéraires, 15 juin 1927)

La fille et l’Araignée.

Catalogue du Salon de l’Araignée, 1925. Administrateur du Salon de l’Araignée avec Gus Bofa, Pierre Falké, Daragnès, André Foy et Jean Oberlé, Chas Laborde illustre le catalogue du 7e salon qui se tient en 1925 à la galerie Devambez. On

/ Commentaires fermés sur La fille et l’Araignée.

La fille et l’Araignée.

Catalogue du Salon de l’Araignée, 1925. Administrateur du Salon de l’Araignée avec Gus Bofa, Pierre Falké, Daragnès, André Foy et Jean Oberlé, Chas Laborde illustre le catalogue du 7e salon qui se tient en 1925 à la galerie Devambez. On

/